Ludovic GIULY,

un barcelonais au sein du FCL !!!!

Né le 10 juillet 1976 à Lyon (2e), Ludovic Giuly baigne dans le monde du football dès son plus jeune âge puisque son père, Dominique Giuly, né dans le village de Zalana, en Corse, était un ancien gardien de but, qui fut brièvement professionnel au Sporting Club de Bastia avant de poursuivre une carrière amateur jusqu'à l'âge de 42 ans dans plusieurs clubs de la banlieue lyonnaise. Ludovic Giuly fait ses débuts dans le club où son père évolue alors : l'A.S.C.M.O., aujourd'hui Monts d'Or Azergues Foot, dans la ville de Chasselay située à une vingtaine de kilomètres de Lyon. Il entre ensuite au centre de formation de l'Olympique lyonnais. En 1994, il remporte la Coupe Gambardella avec l'équipe des moins de 18 ans du club rhodanien.

Le , le FC Lorient annonce avoir trouvé un accord avec Giuly. Le lendemain, il signe un contrat d'un an en faveur du club breton. À la trêve hivernale, il annonce qu'une fois ce contrat arrivé à terme, il s'engagera en faveur du club amateur des Monts d'Or Azergues Foot, dont le stade porte son nom.

Le , il termine sa carrière professionnelle face au Paris Saint-Germain (défaite 1-3), sorti au cours de son 401e match en Ligue 1 et ovationné par le public du Moustoir à Lorient.

Patrice Loko nait le 6 février 1970 à Sully-sur-Loire dans le Loiret. Sa mère Danièle, d’origine polonaise, n’a pas d’intérêt particulier pour le football, à la différence de son époux : Originaire du Congo-Brazzaville, Pascal Loko est un ancien footballeur amateur ayant évolué principalement à l’U.S. Orléans-Arago puis plus brièvement à Strasbourg. Une sérieuse blessure au genou le contraint à stopper prématurément sa carrière. Il se reconvertit alors comme entraineur de jeunes dans le club de Sully. Il en en profite pour y inscrire Patrice, alors âgé de cinq ans. William, le second fils des Loko (né en décembre 1972) les rejoindra quelques temps plus tard.

Si le football n’est au départ qu’un jeu comme les autres pour le petit garçon, le virus le gagne peu à peu. Poussin deuxième année en 1976/1977, il commence à inscrire beaucoup de buts sous l’œil de son entraîneur Marcel Léveillé, puis en Pupilles avec Paul Gillain à partir de 1978. En 1981, sélectionné avec les meilleurs Minimes du département, il participe à la Coupe de District à Châteauroux. Enfin, emmené par un « Goléador » nommé Patrice Loko, Sully-sur-Loire est champion Minimes du Loiret au terme de l’année scolaire 1982/1983 !

Patrice LOKO, le parisien le plus breton !!!

Patrice Loko a joué durant trois saisons au FC Lorient !!!

F.C. LORIENT – 1998/1999

Patrice, en rupture de banc dans le PSG d’Artur Jorge, débarque sans crier gare chez les Merlus de Christian Gourcuff. L’objectif est double : se relancer et aider Lorient à se maintenir. Malheureusement, cette saison, verra la descente de Lorient pour un but en faveur du Havre.

F.C. LORIENT – 2002/2003

Patrice revient chez des Merlus fraîchement relégués. L’objectif est la remontée immédiate. Lorient échoue finalement de peu, et c’est la dernière saison « pleine » de Pat’, qui en outre se voit attribuer le brassard de capitaine à la mi-saison.

F.C. LORIENT – 2003/2004

Dernière (demie) saison de Patrice au F.C. Lorient, en Ligue 2. Il sera transféré en Janvier à Ajaccio

Seydou KEITA,

la découverte marseillaise !!!

Seydou Keita, né le à Bamako, est un footballeur international malien qui évolue au poste de milieu de terrain avec l'AS Roma.

Il est le neveu de Salif Keïta3 et le cousin de Sidi Keita4, son ancien coéquipier au RC Lens.

En 2009, Seydou Keita remporte avec le FC Barcelone un sextuplé inédit dans l'histoire du football5 : Ligue des champions, championnat d'Espagne, Coupe du Roi, Supercoupe d'Europe, Supercoupe d'Espagne et Coupe du monde des clubs.

Seydou Keita est actuellement le footballeur malien le plus titré avec 17 titres collectifs remportés durant sa carrière6,7. Il a été élu meilleur joueur de la Coupe du monde des moins de 20 ans 1999, et a été Soulier de bronze africain en 2007

Pas prioritaire sur les petits papiers de l'entraîneur marseillais de l'époque, Abel Braga, Seydou Keita souhaite accumuler du temps de jeu. Il est donc prêté à Lorient, club de Division 2, où il participe pleinement à l’épopée bretonne qui ramène le club en Division 1. En effet, Seydou participe à tous les matches de Championnat dans leur intégralité, mis à part lors de la 1re journée. Grâce à ses bonnes performances, il apparaît même dans l'équipe type de la saison de D2. Saison 2001-2002, le FCL lève l'option d'achat, mais l'année suivante, le Malien joue moins à la suite de blessures à répétition. Il réapparaît en deuxième partie d'année, et décroche tout de même la Coupe de France un soir de mai 2002, durant laquelle il participe aux deux derniers matches dans leur intégralité alors que son équipe est reléguée en D2. Moins chanceux en Coupe de la Ligue, Keita et les siens échouent en finale. Il s'impose en équipe nationale, qui termine quatrième de la CAN organisée à domicile. Comme à l'OM, Seydou Keita est prêté, cette fois-ci à Lens, mais il ne revêtira plus jamais la tunique tango pour laquelle il aura joué à 64 reprises inscrivant 2 petits buts.

Gameiro, Darcheville, Pédron et les autres !!!

Dans l'effectif de joueurs qui se sont relancés grâce à leurs passages par Lorient, on peut citer : Gameiro, Darcheville, Pédron, Mvuemba, Morel, Abriel, Kroupi et bien d'autres !!!